Presse

L’activité des magasins du commerce spécialisé n’a connu qu’une très faible augmentation en juillet malgré le report du début des soldes au 15 juillet. Toute activité du commerce spécialisé confondue, l’augmentation par rapport à juillet 2019 a été limitée à + 2,2 % seulement.

L’équipement de la personne qui avait le plus besoin des soldes pour réduire les stocks accumulés pendant le confinement réalise un mois en faible hausse à +3,2 %, peu dynamique pour une période de début de soldes. 2020 n’a rien d’habituel, les mesures de distanciation physique ne favorisent ni l’expérience d’achat ni le flux de clients important indispensable à des soldes réussis. Plus dynamiques, les ventes des enseignes sur internet (+35 %) ne permettent pas de compenser la faible dynamique en magasins.

L’équipement de la maison réalise un bon mois à + 13,9 % et continue de profiter de la période post-confinement et de l’intérêt des français pour leur habitat. Le sport reste dynamique.
Toutes les autres activités terminent juillet en négatif, la restauration (-16,9 %) même si l’activité s’améliore grâce au beau temps et aux terrasses reste le secteur le plus en difficulté. Culture/loisirs/jouet à -3,4 %, beauté/santé à -2,6 %, alimentaire spécialisé à -4,7 % réalisent un mauvais mois consécutif à une fréquentation en baisse.

 

Toutes les autres activités terminent juillet en négatif, la restauration (-16,9 %) même si l’activité s’améliore grâce au beau temps et aux terrasses reste le secteur le plus en difficulté. Culture/loisirs/jouet à -3,4 %, beauté/santé à -2,6 %, alimentaire spécialisé à -4,7 % réalisent un mauvais mois consécutif à une fréquentation en baisse...

Télécharger le communiqué complet...